);

Pour ne rien rater, voici pour vous l’essentiel de l’actualité hebdomadaire sur les thématiques de la crypto-monnaie et de la blockchain !

Hebdo crypto & blockchain #56 | 10/11/2020

La Banque Centrale de Russie annonce son plan de lancement du Rouble numérique

La patronne de la banque centrale russe, Elvira Nabiullina, a annoncé le lancement d’un plan d’élaboration du futur Rouble numérique. Mais Mme Nabiullina a bien précisé le rôle que jouera le rouble numérique qui sera bientôt lancé. À en croire la directrice de la Banque centrale, cette monnaie n’a nullement pour vocation de remplacer les monnaies existantes déjà sur le territoire. Quant au calendrier, aucune date n’a été communiquée excepté le fait que la phase de test pilote du rouble numérique pourrait être lancée avant fin 2021. Les réponses données par la Directrice de la Banque Centrale à de nombreuses questions se sont limitées à quelques éléments comme le fait que le rouble numérique ne devrait afficher aucune caractéristique d’anonymat.

 

En Australie aussi, la Banque Centrale annonce un projet de monnaie numérique et choisit la blockchain Ethereum

La Banque Centrale Australienne (RBA) a déclaré lundi dernier qu’elle lançait un projet visant à explorer l’utilisation potentielle et les implications d’une forme de monnaie numérique de banque centrale (CBDC) utilisant la technologie de registre distribué (DLT). La RBA va s’associer à la Commonwealth Bank, à la National Australia Bank, à Perpetual et à ConsenSys Software, une entreprise de technologie spécialisée sur la blockchain Ethereum, pour ce projet de collaboration. Le projet va d’abord amener le développement d’une preuve de concept (POC) pour l’émission d’une forme symbolique de CBDC qui pourra être utilisée par les acteurs du marché de gros pour le financement, le règlement et le remboursement d’un prêt syndiqué symbolique sur une plate-forme DLT basée sur Ethereum.

 

Toujours en Australie, une IPO va accueillir des paiements en stable coins Tether USD

Une société australienne œuvrant dans le secteur de l’aquaculture (WCA) effectuera une Initial Public Offering (IPO) acceptant les investissements en paiements en devises (fiat) et en crypto monnaies. La plateforme de levée de fonds Stax conduira l’IPO pour le compte de cette société, West Coast Aquaculture Group (WCA). Stax est la première plateforme australienne hybride, acceptant à la fois les monnaies fiat et les crypto monnaies comme investissement. L’équipe veut créer un pont entre les marchés traditionnels et les monnaies numériques. En effet, les participants à cette IPO peuvent acheter des actions en dollars australiens ou en Tether USD (USDT). Selon le CEO de Stax, Kenny Lee, le choix de l’ USDT à la place du Bitcoin (BTC) ou de l’Ether (ETH) ou d’autres cryptos largement utilisées se justifie par sa stabilité.

 

Les clients américains peuvent maintenant accéder à la carte CoinBase Visa

Les clients américains peuvent maintenant accéder à la carte CoinBase Visa qui permet à ceux-ci de réaliser des dépenses en actifs digitaux partout où la carte Visa est acceptée. En plus de cette faculté, les détenteurs de la carte CoinBase Visa pourront être rémunérés à hauteur de 4% en Stellar et de 1% en Bitcoin. La carte CoinBase Visa est aussi déployée dans 30 pays différents en Europe et au Royaume Uni.

 

KPMG se renforce sur son offre ‘Crypto Management Suite’

Le géant du consulting, KPMG, renforce son offre ‘Cryptocurrency management suite’ par l’intégration des produits de ‘Coin Metrics’. A travers cette alliance stratégique, KPMG et Coin Metrics offriront une « suite » de produits et services complémentaires conçue pour permettre l’accélération de l’adoption des crypto actifs et des blockchains publiques par les institutionnels.

 

Baisse de la difficulté de minage sur Bitcoin

La puissance de calcul sur Bitcoin (hachage) a fortement diminué car les mineurs chinois ne profitent plus de l’électricité à bas coût engendrée par les barrages hydroélectriques pendant la saison des pluies en Chine. Cela a provoqué la deuxième plus forte baisse de difficulté de minage de l’histoire de Bitcoin. La difficulté a ainsi chuté de 16,05 %, encore plus que la baisse qui a suivi le jeudi noir sur les cours du Bitcoin en mars dernier et qui avait été de 15.95%.

 

Chute des frais sur Ethereum

L’activité sur la Finance Décentralisée (DeFi) s’est fortement calmée ces dernières semaines. La conséquence est que sur le mois d’octobre, les DEX (échanges décentralisés) ont enregistré un recul de 24 % du volume, avec « seulement » 19 milliards de dollars enregistrés, contre 26 milliards en septembre. Cette baisse de l’activité sur octobre a entraîné une baisse des frais de transaction sur Ethereum et donc aussi une baisse du revenu des mineurs. Ainsi, au mois d’octobre, les mineurs ont vu leurs revenus baisser de 34 %.

Share This