);

Pour ne rien rater, voici pour vous l’essentiel de l’actualité hebdomadaire sur les thématiques de la crypto-monnaie et de la blockchain !

Hebdo crypto & blockchain #51 | 06/10/2020

Venezuela : le minage de crypto-monnaies est nationalisé et rentre sous le contrôle total du Gouvernement

Les autorités au Venezuela ont annoncé que le minage de crypto monnaies sera nationalisé et soumis à un contrôle strict. Les mineurs doivent désormais enregistrer leurs activités auprès des autorités et demander une licence spécifique. Ils doivent également conserver toutes les traces de leurs activités sur une période de 10 ans. Le gouvernement supervisera aussi l’importation du matériel de minage dans le pays. Les fabricants locaux de matériel seront également contrôlés et devront s’acquitter d’une licence spécifique. Le gouvernement de Maduro a également mis en place un pool national de minage. Les mineurs sont obligés d’y être rattachés et encourent des sanctions en cas de désobéissance. Ainsi, tous les revenus issus du minage crypto seront taxés et redistribués de façon équitable entre les mineurs.

 

Piratage de la plateforme singapourienne KuCoin

Jusqu’alors épargnée et jugée très solide en terme de sécurité et de fiabilité, la plateforme d’échange crypto KuCoin a confirmé avoir été « hackée » le 25 septembre pour un montant non dévoilé, mais apparemment autour de 280 millions de dollars en équivalent bitcoins et en différents tokens ERC-20. La plateforme s’est engagée à rembourser totalement tous les clients affectés par le piratage.

 

Les grosses sorties des plateformes continuent

Depuis mi-août, ce sont plus de 2,5 millions d’éthers (ETH) qui ont été retirés des plateformes d’échange. Ces sorties se poursuivent depuis plusieurs semaines. Depuis le 22 septembre, le nombre d’ETH détenus par les plateformes d’échange n’a cessé de plonger. En l’espace de 8 jours seulement, 223 860 ETH ont été retirés des différentes plateformes. Comme nous l’avons déjà évoqué, il se passe le même phénomène sur Bitcoin, et de façon plus marquée encore. Cette fois, la chute a débuté dès février 2020. En l’espace de 8 mois, le nombre de BTC détenus par les plateformes d’échanges a connu une variation négative de 13 %. Au cours des 8 derniers jours, ce sont plus de 34 000 BTC qui sont sortis des plateformes d’échanges.

 

Nouveaux gros achats de bitcoins par Grayscale

Selon Bybt, un site d’agrégation de données sur les dérivés de crypto monnaies, le gérant de crypto Grayscale (6 milliards de dollars d’encours sous gestion) aurait augmenté sa réserve déjà importante de bitcoins de 17 100 unités de BTC en 3 jours, soit l’équivalent de 183 millions de dollars. Au total Grayscale posséderait maintenant 449 900 bitcoins, soit environ 4.8 milliards de dollars, détenus à travers le fonds Grayscale Bitcoin Trust (GBTC). Ce montant correspond à environ 2.4% de tous les bitcoins existants (18.5 millions).

 

La plateforme Bitmex a connu des sorties massives de bitcoins

Suite aux accusations des autorités américaines et d’une action en justice, des sorties importantes de bitcoins et autres cryptos ont eu lieu sur le célèbre ‘exchange’. En l’espace de seulement 48 heures, ce sont plus de 45.000 bitcoins qui sont sortis des coffres de l’exchange. Gemini, Binance, OKEx et Huobi en sont les principaux bénéficiaires. Le régulateur reproche à la célèbre plateforme d’enfreindre la réglementation sur le blanchiment d’argent. Mais l’entreprise, la personne morale, n’est pas la seule prise pour cible. Le département de la justice US poursuit également les quatre principaux dirigeants de BitMex

.

Share This