);

Pour ne rien rater, voici pour vous l’essentiel de l’actualité hebdomadaire sur les thématiques de la crypto-monnaie et de la blockchain !

Hebdo crypto & blockchain #49 | 22/09/2020

La Banque de France arrive à cette conclusion : créer un Euro numérique est vital sous la pression du développement des Stable Coins

François Villeroy de Galhau, le Gouverneur de la Banque de France, encourage les banquiers européens à se préparer rapidement à l’ère des paiements numériques : « En Europe, nous sommes confrontés à des choix urgents et stratégiques en matière de paiement, choix qui auront des implications sur notre souveraineté financière pour les décennies à venir. » Christine Lagarde, Présidente de la Banque Centrale Européenne (BCE), critique aussi le retard de l’Europe dans cette compétition mondiale pour émettre une monnaie numérique de banque centrale (MNBC ou CBDC en anglais). Les deux personnalités appellent de leur vœu la création d’un euro numérique le plus rapidement possible.

 

L’autorité fiscale américaine offre une récompense de 625 000 $ à qui cassera Monero et le Lightning Network de Bitcoin

Le fisc américain semble fortement agacé à l’idée de ne pas pouvoir surveiller toutes les transactions crypto, dont la vocation est justement de mieux préserver la vie privée de leurs utilisateurs. L’Internal Revenue Service (IRS) vient ainsi de lancer une offre pour supprimer l’anonymisation de ces transactions, avec pas moins de 625 000 dollars à la clé. L’IRS fait le constat qu’actuellement, les outils d’enquête des autorités américaines sont trop « limités » pour pouvoir tracer les transactions anonymes, aussi bien sur les blockchains à vocation anonyme comme Monero (XMR), que sur des solutions de seconde couche, comme le réseau Lightning de Bitcoin. C’est pour cela que l’administration fiscale souhaite financer un projet en 2 phases, pour un total de 625 000 dollars. La première phase consistera à présenter la preuve de concept d’un outil qui permettrait de tracer plus facilement tous les types de transactions mentionnés ci-dessus. La phase 2 consistera ensuite à effectuer des tests pilotes de ce logiciel de surveillance.

 

Apparition d’un nouvel indice lié à la Defi

Le fondateur de DexWallet, Alessio Delmonti, annonce que le projet PieDAO va désormais proposer un indice, de type ETF, avec comme sous-jacents plusieurs tokens de projets DeFi. Les six cryptos représentées au sein de ce produit dérivé décentralisé, appelé DEFI+S, ont été pondérées en fonction de leurs capitalisations. En une seule transaction, il sera aussi possible de créer soi-même (par “minting“) les jetons DEFI+S à partir d’ethers (ETH).

 

Plus de 1.2 milliards de dollars de bitcoins sont sortis des plateformes depuis le début de 2020

La balance des BTC en circulation sur les plateformes d’échange ne cesse de diminuer depuis le mois de février de cette année. La tendance a perduré pendant l’été, avec 120 526 BTC retirés des plateformes d’échanges depuis le 1er août. Au total, cela représente la somme rondelette de 1,247 milliard de dollars. Il semble qu’une majorité de détenteurs de crypto-monnaies rapatrient leurs actifs sur leurs clés privées. Ainsi, à l’exception du chinois Binance qui a vu son nombre de bitcoins augmenter largement, toutes les plateformes d’échanges voient leur nombre de BTC se réduire.

 

La phase 0 d’ Ethereum 2.0 démarre

On y arrive. La mise à jour de Serenity d’Ethereum se rapproche. Danny Ran, le développeur de la Fondation Ethereum vient de publier une proposition (EIP) qui spécifie les détails de la phase 0. La phase 0 représente le lancement de la beacon chain qui sera la blockchain centrale d’ Ethereum 2.0. La mission de la phase 0 est de synchroniser les différents shards (sous-réseaux), et d’introduire le changement de consensus, du Proof of Work vers le Proof of Stake. Cette blockchain évoluera en parallèle avec Ethereum 1.0, la version actuelle d’Ethereum. Par la suite, la chaîne actuelle d’Ethereum sera incorporée à Ethereum 2.0 comme l’un de ses shards.

 

Share This