);

Pour ne rien rater, voici pour vous l’essentiel de l’actualité hebdomadaire sur les thématiques de la crypto-monnaie et de la blockchain !

Hebdo crypto & blockchain #47 | 08/09/2020

Tether dépasse Bitcoin en valeur de transfert

En termes de valeur transférée sur base journalière, le stablecoin Tether (USD) vient de dépasser Bitcoin pour la première fois. En effet, la valeur moyenne transférée en USDT (Tether) a atteint 3,55 milliards de dollars. Sur le réseau Bitcoin, cette valeur est de 2,94 milliards de dollars. De ce fait, la quantité totale d’USDT en circulation est désormais de 13 milliards. L’engouement généralisé pour la DeFi est certainement l’un des catalyseurs de la demande en stablecoins. Certains mentionnent aussi les fuites de capitaux chinois : les cryptomonnaies, et particulièrement les stablecoins, sont un des moyens privilégiés pour échapper aux contrôles du gouvernement de Pékin.

 

Binance lance un indice dédié à la finance décentralisée

La plateforme d’échange Binance vient d’annoncer le listing de son premier indice sectoriel. Axé sur la finance décentralisée, l’indice sera échangeable via un contrat à terme perpétuel. L’indice de Binance sera pondéré en fonction de la capitalisation des cryptomonnaies le composant. Il sera rebalancé toutes les semaines. Binance se réserve l e droit de modifier la composition de l’indice en fonction d’événements significatifs, tout comme celui d’ajouter ou de supprimer certains actifs. Le contrat sera réglé en USDT. Cela implique que les gains et les pertes ne seront pas comptabilisés en dollar ou en BTC, mais dans le stablecoin de Tether.

 

La Chine absorberait des blockchains par dizaines sur fond d’espionnage technologique ?

La Chine fait parler d’elle depuis quelques jours avec le lancement de BSN (Blockchain-based Service Network) qui s’est donné pour énorme ambition de créer un hub rassemblant toutes les blockchains en passant par Ethereum, EOS ou encore Tezos! Une de fois plus, la Chine fait preuve d’ambiguïté au sujet des crypto-monnaies. En effet, d’un côté cela fait  fait maintenant près de  4 ans que les exchanges de crypto monnaies sont interdits par les autorités chinoises qui voient le Bitcoin comme un moyen de sortir de l’argent du pays. Or de telles fuites de capitaux sont une menace directe au contrôle du taux de change du Yuan et la planification centrale des investissements à l’étranger. D’un autre côté, le secteur du minage de Bitcoin n’est pas (encore) limitée ou interdite. À partir de 2013, grâce à son hydroélectricité bon marché et l’accès facile aux dernières puces ASIC de Bitmain (le leader mondial), la province du Sichuan est devenue le ‘spot’ principal des grandes opérations de mining. Ainsi, la puissance de minage chinoise représenterait 65 % de la puissance mondiale. C’est ce que révèle le Cambridge Center for Alternative Finance qui analyse les données de 3 grands mining pools représentant 37 % du hashrate total du Bitcoin (BTC.com, Poolin et ViaBTC). Rappelons enfin que le Président Xi Xinping a déclaré à l’automne 2019 que le développement de la blockchain était une priorité technologique (avec quelques autres priorités de développements stratégiques). Concernant ce projet BSN, He Yifan, le CEO de Red Date Technology a pour ambition d’aider les développeurs à construire des applications décentralisées et de construire une « interopérabilité » entre les blockchains. L’entreprise affirme vouloir être la ‘glue’ entre les blockchains pour permettre “l’échange de tokens/datas“. Ethereum, EOS, Tezos, Neo, Nervos ou encore IRISnet (Shanghai) ont rejoint la plateforme BSN qui se veut donc un hub de blockchains déjà existantes. Son objectif est d’offrir un portail unique pour les développeurs recherchant des solutions permettant de créer des applications décentralisées. Les partenaires du projet sont des acteurs comme UnionPay, China Mobile et le State of Information Center (SIC). UnionPay (un émetteur de cartes bancaires qui est maintenant plus important que Visa et Mastercard) et China Mobile  sont des entreprises publiques. Le SIC, quant à lui, est rien de moins qu’un think tank gouvernemental qui, à l’instar des think tanks occidentaux, est un bras armé intellectuel du ‘Deep State’. De quoi être inquiet sur les motivations de ce projet.

 

Bitcoins et Ethers acceptés pour régler ses impôts dans un canton suisse

Le canton de Zug va accepter les crypto monnaies Bitcoin et Ether pour le règlement des factures fiscales, à la fois auprès des entreprises et aussi des particuliers. Ces règlements dans les nouvelles monnaies crypto numériques seront possibles pour un montant maximum de 100 000 Francs Suisse.On connaît l’attitude accommodante et ‘pro-business’ pour le secteur du crypto numérique dans la Confédération helvétique. Le canton de Zug, plus spécialement connu pour son taux de prélèvement fiscal très bas mais aussi pour son écosystème très développé en fintechs dédiées au monde crypto (‘Crypto valley’), augmente encore son attractivité grâce à ce type de mesure .

 

Synthetix Network Token (SNX) a vu son cours multiplié par 19 !

Synthetix est un protocole basé sur Ethereum qui permet une gestion d’actifs décentralisée. Sa principale fonctionnalité est la plateforme d’échange décentralisée Synthetix.exchange qui offre la possibilité d’acheter et de vendre des assets tokenisés (les synths).Concrètement, avec une simple connexion internet, on peut participer aux marchés des changes (FOREX), s’exposer au cours de métaux précieux comme l’or ou l’argent, et même participer à la vague DeFi via un indice créé pour l’occasion, le sDeFi ! Le SNX est passé de 0,387 $ en mars à un nouveau prix record de 7,58 $, soit une progression de plus de 1800 % ! Il occupe aujourd’hui la cinquième place des protocoles DeFi, juste derrière Aave (LEND) mais devant d’autres poids lourds comme Compound (COMP)  et Maker (MKR).

 

Correction du Nasdaq et des crypto monnaies

Après de multiples records historiques, la forte correction des valeurs technologiques américaines du Nasdaq  depuis le 3 septembre a entrainé un pull back du Bitcoin en-dessous des 11000$ puis 10000$. De nombreuses Altcoins plongent très violemment. Le SNX est également haussier contre Bitcoin, et vient d’établir un nouveau all-time high, en cassant sa zone de résistance située autour de 0.00062 BTC.

Share This