);

Avantages et limites du Tether dollar (USDT)

par | Avr 29, 2020 | 0 commentaires

On peut décrire Tether comme un service transformant le dollar, l’euro, le yen en monnaies digitales (stablecoin) pouvant ensuite être échangées grâce à la technologie blockchain. Mais Tether subit beaucoup de controverses. Voyons cela de plus près, ses principaux avantages et inconvénients.

Cet article s’adresse à des lecteurs ayant déjà acquis un certain niveau de connaissance dans le domaine de la Blockchain et des crypto-monnaies. Si l’article vous paraît indigeste, n’hésitez pas à choisir une autre difficulté dans l’encadré ci-dessous wink

Difficulté de l’article:

Choisir une autre difficulté

Introduction et historique – USDT la plus célèbre des Stable Coins 

Début 2012, au-delà de la présence prépondérante de Bitcoin et avant l’explosion du nombre de projets différents sous formes numériques (altcoins), émerge l’idée de créer de nouvelles crypto monnaies. Cette idée est ainsi implémentée  dans la crypto-monnaie Mastercoin et associée à une Fondation Mastercoin (qui sera plus tard renommée Omni Foundation pour promouvoir l’utilisation de cette nouvelle « deuxième couche »). Le protocole Mastercoin devient la base du Tether, et un certain Brock Pierce, l’un des membres d’origine de la Fondation Mastercoin, devient un cofondateur de Tether. 

L’ancêtre de Tether, appelé à l’origine « Real coin » a été annoncé en juillet 2014 par 3 co fondateurs (dont Brock Pierce) via une startup basée en Californie. Les premiers coins furent émis le 6 octobre 2014 sur la blockchain Bitcoin en utilisant le protocole Omni Layer. Le 20 novembre 2014, la direction de Tether annonce le nouveau nom du projet: “Tether”. La société annonce également la prise en charge d’un “Tether + token” pour 3 monnaies:

  • USTether (US +) pour les dollars américains, 
  • Euro Tether (EU +) pour les euros – YenTether (JP +) pour le yen japonais.
  • L’idée déclinée est que chaque « Tether + token » est garanti à 100% par sa devise d’origine et peut être utilisé à tout moment sans risque de change.

En clair, Tether cherche à se substituer ou à reproduire l’évolution des principales devises souveraines (Fiat) sous la forme d’un jeton numérique. Sur les marchés financiers, ce type de titre est qualifié de ‘tracker’. Dans le monde des crypto-monnaies, on parle de Stable Coin. L’intérêt de cette forme de support s’est révélé rapidement très fort pour un certain nombre d’intervenants et investisseurs en actifs numériques (épargnants de pays où subsistent des contrôles de change par exemple,…). En janvier 2015, un évènement important se produit avec Bitfinex , (l’une des plus importantes plateformes de crypto-trading ) qui intègre Tether sur son ‘exchange’. A partir de là, cette nouvelle possibilité s’ouvre à beaucoup de crypto investisseurs, mais c’est aussi le début de nombreuses controverses.

 

De multiples controverses

  1. En effet, en novembre 2017 il est révélé que les responsables de Bitfinex, Philip Potter et Giancarlo Devasini, ont créé la Tether Holdings Limited dans les îles Vierges britanniques en 2014, alors que les représentants des deux sociétés affirmaient que les deux structures étaient totalement séparées. D’ailleurs, selon le site Web de Tether, basée à Hong Kong, Tether Limited  est une filiale à part entière de Tether Holdings Limited.
  2. Pendant un certain temps, Tether a traité des transactions en dollars américains par l’intermédiaire de banques taïwanaises qui, à leur tour, ont envoyé l’argent par l’intermédiaire de la banque Wells Fargo afin de permettre à ces fonds de sortir de Taïwan. Tether a annoncé  le 18 avril 2017, que ces transferts internationaux avaient été bloqués. Bitfinex et Tether ont engagé une action en justice contre Wells Fargo devant le tribunal fédéral du district nord de la Californie. Le procès a été retiré une semaine plus tard.
  3. Puis des analyses suggèrent aussi que les transactions associées à des augmentations de la quantité de Tether et le trading sur Bitfinex représentent environ la moitié de la hausse des prix du bitcoin à la fin de 2017 ! Des journalistes de Bloomberg, ont voulu vérifier les accusations selon lesquelles le cours du Tether était manipulé sur la plateforme d’échange Kraken, et ont trouvé des preuves de la manipulation de ces prix.. 

De janvier 2017 à septembre 2018, l’encours des liens d’attache est passé d’environ 10 millions de dollars à environ 2,8 milliards de dollars. Au début de 2018, Tether représentait environ 10% du volume des transactions de bitcoin, mais au cours de l’été 2018, il représentait jusqu’à 80% du volume de bitcoin. Les analyses spécialisées suggèrent qu’un système de manipulation de prix impliquant un lien d’attache représentait environ la moitié de la hausse des prix du bitcoin à la fin de 2017.

 

Caractéristiques générales :Liquidité et Sécurité

En 2017, Tether a annoncé et réalisé le lancement de nouveaux jetons ERC20 en dollars US et en euros sur la blockchain  Ethereum. 

Caractéristiques : Aujourd’hui, il existe  4  jetons d’attache distincts: 

l’attache en dollars US sur la couche Omni de Bitcoin, 

l’attache en euro sur la couche Omnium de Bitcoin, 

l’attache en dollars US  en tant que jeton de l’ERC-20 et

l’attache en  euro en tant que jeton de l’ERC-20.

 

Liquidité – sécurité 

Outre les questions relatives à la liquidité dues aux manipulations possibles des cours, un problème de sécurité sur le traçage du dollar s’est clairement posé.  Le 15 octobre 2018, le prix a brièvement chuté à 0,88 USD en raison d’une présumée contrepartie insuffisante  (en dollars). 

C’est la raison pour laquelle en avril 2019, le procureur général de l’État de New York a intenté une action en justice accusant Bitfinex d’utiliser les réserves de Tether pour couvrir une perte de 850 millions de dollars. 

Suite à ce regrettable incident sur le fonctionnement de USDT, et bien que Tether n’ait pas été en mesure de répondre à toutes les demandes de retrait,  Tether a déclaré avoir l’intention de garder tous les dollars des États-Unis en réserve afin de pouvoir effectuer les retraits de ses clients sur demande, bien qu’elle n’ait pas été en mesure de répondre précédemment  à toutes les demandes de retrait. Tether prétend maintenant rendre les avoirs en réserve transparents via un audit externe. 

Conclusion : Avantages et limites du Tether dollar (USDT)

 Avantages

  • Taux 1:1 avec le dollar faisant d’elle une monnaie très ‘stable’ (contre la monnaie fiat évidemment). Il s’agit donc d’une bonne alternative au Bitcoin en tant que moyen de paiement pour des achats en ligne 
  • Indexé sur le dollar. Le dollar étant une des monnaies les plus solides au monde (en relatif aux autres fiat), l’investissement en USDT peut sembler rassurant
  • Développement permanent : L’EURT (euro) et le JPYT (yen) ont récemment vu le jour
  • Disponibles sur de nombreuses plateformes

Limites

  • Laisser ses fonds en Tether (USDT) comporte un risque certain car il s’agit de savoir si un USDT vaudra toujours un dollar dans le futur (voir accident de 2018) ?
  • En tant que valeur de réserve, vous êtes investi en dollar (pour USDT).Par rapport à Bitcoin (monnaie déflationniste par construction), s’agit- il du meilleur support de réserve ? On peut vraiment en douter
  • A l’image des épisodes décrits, cette crypto-monnaie est très controversée et beaucoup pensent que le modèle de Tether n’est pas viable sur le long terme

Il est à noter que seules quelques crypto monnaies peuvent être échangées contre du Tether, comme par exemple : Bitcoin, Ethereum, mais aussi NEO et BNB. Dans la plupart des autres cas, vous devrez donc commencer par convertir la crypto -monnaie en Bitcoin, puis par échanger vos Bitcoins contre des USDT

A propos du redacteur…

Une passion : l’économie, la finance comportementale et l’émergence des actifs digitaux

Yves a débuté sa carrière dans le métier de la gestion en 1986 ou il a occupé différents postes de gérant de fonds actions et de fonds diversifiés au Crédit Commercial de France puis au sein du groupe Barclays à Paris. En 1998, il a pris la direction de la gestion actions et diversifiée puis de la gestion de la structure française du groupe néerlandais Robeco avant de rejoindre Natixis Asset Management en 2012 en tant que directeur de la Business Unit de gestion actions. Yves quitte Natixis AM en 2018 pour intervenir en indépendant auprès d’investisseurs professionnels et d’entreprises (conseil en levée de capital).

Amateur de sports d’endurance (course à pied et natation), Yves est aussi passionné par les sciences humaines, en particulier l’histoire et l’économie. Mais ce sont les aspects comportementaux des mécanismes économiques et l’analyse comportementale des marchés qui sont pour lui une source constante de réflexion et d’échange. Depuis quelques années, le sujet de la ‘blockchain’ et l’émergence des crypto actifs représentent pour lui un nouveau sujet de passion et d’opportunités.

Yves Maillot

Relations investisseurs Analyste stratégiste de marchés

Yves Maillot

Relations investisseurs Analyste stratégiste de marchés

Blockchains publiques, permissionnées et privées

Au-delà du registre distribué et décentralisé ouvert à tous (blockchain publique), il existe des blockchains ou les droits pour devenir membre du réseau varient d’un utilisateur à l’autre (blockchain privée et permissionnée ).

Les Utility Tokens au sein des crypto-actifs : recherche de classification

Au sein des crypto-actifs, les Utility Tokens tiennent une place particulière. Cet article est l’occasion d’établir une classification de ces nouveaux actifs ‘clés’ pour le monde de la blockchain, et de les comparer selon différents critères.

Share This