);

L’indice Fear & Greed : qu’est ce que c’est, comment est-il construit et à quoi sert-il ?

par | Déc 19, 2019 | 0 commentaires

Cet article s’adresse à des lecteurs ayant déjà acquis un certain niveau de connaissance dans le domaine de la Blockchain et des crypto-monnaies. Si l’article vous paraît indigeste, n’hésitez pas à choisir une autre difficulté dans l’encadré ci-dessous wink

Difficulté de l’article:

Choisir une autre difficulté

1/ Qu’est- ce que c’est ?

A l’image de tous les marchés financiers, si vous connaissez un peu le marché des crypto-monnaies, vous aurez constaté à quel point ce dernier repose sur des émotions. Ces émotions sont d’autant plus fortes que la volatilité de ce marché est élevée, voire très élevée. Prenons un cas concret : dès que le marché monte, de plus en plus d’investisseurs sont attirés par l’opportunité de gains (avidité) et  par la peur de rater la poursuite du mouvement (FOMO pour Fear of Missing Out ou “peur de rater le mouvement”) et achètent de plus en plus ! À l’inverse, lorsque les investisseurs voient du rouge et accumulent des pertes, ils paniquent (peur) et passent vendeurs. Au final, connaître la psychologie du marché est tout aussi important que connaître les concepts d’analyse technique ou  fondamentaux des investissements.

Contrairement à ces réflexes humains et généralisés, c’est pourtant la stratégie inverse qu’il faut être capable de déployer (avec une bonne dose de patience, de discipline et de contrôle de soi). Cela a été résumé par le célèbre investisseur et milliardaire américain  Warren Buffet  lorsqu’il a dit Be fearful when others are greedy and greedy when others are fearful”  que l’on peut traduire par :

“Prenez peur quand les autres sont avides et soyez avides quand les autres ont peur”

Le Fear and Greed Index (indicateur de peur et d’avidité) publié par ‘alternative.me’ est précisément destiné à produire de façon simple un indice de sentiment du marché des cryptos et du Bitcoin. Il est donc destiné à aider les intervenants à connaître le sentiment de marché et à les mettre en garde contre une sur réaction possible.

2/ Comment est-il  construit ?

Chaque jour, en intégrant des données provenant de différentes sources et sur différents indicateurs, l’indicateur F&G agrège l’analyse des émotions et des sentiments du marché et le traduit en un simple chiffre. 

2 hypothèses extrêmes  sous tendent l’analyse et la fabrication de l’indicateur :

  •         La peur extrême qui  va toujours  finir par indiquer que les investisseurs sont trop effrayés  et que cela représente une opportunité d’achat.
  •         L’excès d’avidité des investisseurs qui va signifier que le marché va finalement corriger (opportunité de vente)

Le calcul de l’indicateur F&G du sentiment actuel du marché se concrétise par un indicateur chiffré sur une échelle de 0 à 100.

Zéro signifie “Peur extrême”, tandis que 100 signifie “Avidité extrême”.

Calcul de l’indicateur :

Sources de données :   Pour le calcul de l’indicateur,  le site rassemble des données provenant  de six sources différentes :

 

-la volatilité

-le volume

-les réseaux sociaux

-les questionnaires

-la dominance

-la tendance sur Google

L’indicateur donne un sentiment sur le prix de Bitcoin uniquement, et chaque pondération quotidienne des 6 sources de données est réutilisée identiquement chaque jour.

Voyons maintenant comment ces différentes sources sont utilisées et pondérées dans le calcul final :

Volatilité (25 %)

Un calcul de volatilité du Bitcoin est réalisé et comparé à la moyenne de volatilité sur les 30 et 90 derniers jours. Une anormale hausse de la volatilité au-dessus de la moyenne est signe d’un marché stressé et vice versa. A noter qu’est aussi réalisé un calcul et suivi des « maximum drawdowns » (équivalent de la perte maximale entre un point haut et point bas) comme mesures de risque absolu de l’investissement sur Bitcoin.

Volume et vélocité du marché (25%)

Le volume quotidien est calculé et comparé aux moyennes des  volumes sur les 30 et 90 derniers jours ainsi que comparé à la vélocité du marché (momentum). Lorsque les volumes sont élevés sur un marché haussier (force des volumes acheteurs), le marché aboutit à une situation de sur achat (et vice versa) et l’indicateur l’intègre ainsi dans son calcul.

Réseaux sociaux (15%)

Il s’agit d’une analyse à partir de Twitter: 

1/ en recueillant l’ensemble des ‘posts’ et des hashtags sur Bitcoin

2/ en contrôlant la vitesse et le nombre d’interactions sur une période de temps déterminée.

Un fort et inhabituel taux d’interaction révèle un fort intérêt du sujet auprès du public et indique un comportement du marché trop optimiste voire excessif (avide), et vice versa. A noter que le site est aussi en train d’expérimenter son algorithme de sémantique sur le réseau Reddit.

Questionnaires (15%)

Le site (avec la contribution de son autre site web strawpoll.com) organise des sondages hebdomadaires sur le thème des crypto monnaies en interrogeant les sondés sur leur vision du marché. 2000 à 3000 votes sont rassemblés sur chaque sondage auprès d’un public de ‘crypto investisseurs’, ce qui permet de se forger une idée sur le sentiment de ces intervenants.

La dominance (10%)

La dominance d’un ‘coin’ (en l’occurrence du Bitcoin) est assez similaire à l’analyse de la capitalisation du marché de l’ensemble des cryptos par rapport à la capitalisation de Bitcoin. Lorsque la dominance de Bitcoin progresse par rapport à la capitalisation totale, il y a manifestation d’une montée de la crainte des investisseurs qui préfèrent se concentrer sur Bitcoin (qui joue le rôle de refuge) plutôt que sur les autres Altcoins (plus spéculatives). A contrario, lorsque la dominance de Bitcoin se réduit (moindre capitalisation relative de Bitcoin), le marché montre un caractère de plus en plus avide en privilégiant les altcoins et autres jetons plus risqués et spéculatifs. Cela est signe d’un (trop) fort optimisme, voire avidité extrême des intervenants. Ce raisonnement peut être réalisé pour chaque ‘coin’ ou jeton pris isolément.   .    

Tendance sur Google (10%)

Le site réalise une analyse des requêtes relatives à Bitcoin grâce aux données obtenues sur Google Trends et compulse les chiffres qui en ressortent. Cela est fait en particulier sur les recherches relatives aux volumes mais aussi sur d’autres  requêtes ‘populaires’ qui reviennent régulièrement (par exemple telles que « bitcoin price manipulation »). De telles recherches sont typiquement synonymes de peur de la part des investisseurs et du marché, et c’est comme cela que ces données sont intégrées dans l’indicateur.

[Notez que le score affiché sur le site  https://alternative.me/crypto/fear-and-greed-index/  est actualisé toutes les 24 heures.]

3/ Quelle est son utilité ?

Comme nous l’avons dit, la compréhension de cet indicateur est relativement simple.

Une peur extrême (indicateur qui tend vers le niveau 0) représente une opportunité d’achat.

Une avidité trop importante des investisseurs (indicateur qui tend vers le niveau de 100) représente une opportunité de vente, car l’on s’attend dans ce cas à une correction de marché.

La démarche propre à cet indicateur s’inscrit dans une logique dite ‘contrarienne’, familière aux acteurs des marchés financiers et qui s’appuie sur une analyse comportementale des intervenants.

En conclusion et  bien que cette analyse soit très pertinente, il faut mentionner le fait que :

La volatilité de l’indicateur F&G est elle-même assez élevée et qu’une analyse ‘lissée’ de cet indicateur me paraît nécessaire à minima pour pouvoir plus efficacement en exploiter les résultats (voir graphique de l’indicateur et sa moyenne mobile 100 jours).

L’utilisation de ce type d’indicateur, pour être pertinente,  doit aussi se faire en combinaison avec d’autres éléments, indicateurs et données de marché.

A propos du redacteur…

Une passion : l’économie, la finance comportementale et l’émergence des actifs digitaux

Yves a débuté sa carrière dans le métier de la gestion en 1986 ou il a occupé différents postes de gérant de fonds actions et de fonds diversifiés au Crédit Commercial de France puis au sein du groupe Barclays à Paris. En 1998, il a pris la direction de la gestion actions et diversifiée puis de la gestion de la structure française du groupe néerlandais Robeco avant de rejoindre Natixis Asset Management en 2012 en tant que directeur de la Business Unit de gestion actions. Yves quitte Natixis AM en 2018 pour intervenir en indépendant auprès d’investisseurs professionnels et d’entreprises (conseil en levée de capital).

Amateur de sports d’endurance (course à pied et natation), Yves est aussi passionné par les sciences humaines, en particulier l’histoire et l’économie. Mais ce sont les aspects comportementaux des mécanismes économiques et l’analyse comportementale des marchés qui sont pour lui une source constante de réflexion et d’échange. Depuis quelques années, le sujet de la ‘blockchain’ et l’émergence des crypto actifs représentent pour lui un nouveau sujet de passion et d’opportunités.

Yves Maillot

Relations investisseurs Analyste stratégiste de marchés

Yves Maillot

Relations investisseurs Analyste stratégiste de marchés

Ethereum 2.0 : des avancées majeures

Ethereum est la deuxième blockchain la plus connue après Bitcoin. Des changements importants qui ont pour but essentiel d’améliorer la capacité de la blockchain Ethereum 1.0 à traiter un grand nombre de transactions vont bientôt se mettre en place.

Les contrats intelligents

Ces programmes informatiques irrévocables généralement déployés sur une blockchain et qui exécutent automatiquement un ensemble d’instructions prédéfinies offrent un levier considérable à une multitude de relations contractuelles.

Share This